Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Bataille au RHDP/Laurent Gbagbo avait déjà prévenu

Il est toujours bon de se remémorer et reprendre des phrases prononcées dans des contextes et des périodes loin de nos réalités d’aujourd’hui. En Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo qui a fortement enrichi le vocabulaire des Ivoiriens de nombreuses expressions, aura vu juste sur le couple Bédié – Ouattara. Le père du multipartisme en Côte d’Ivoire avait émis un gros doute sur la sincérité de l’union des houphouëtistes au sein du Rhdp. L’actualité de ces derniers jours est en passe de lui donner raison.

Prédiction de Laurent Gbagbo

Certaines phrases historiques sur l’économie, sur la gestion d’un État, ou autre sujet, prononcées des centaines d’années avant, peuvent prendre un sens et une connotation qui se rapportent parfaitement au moment présent.

Laurent Gbagbo disait lors d’un meeting en 2010 :

« Où est-ce que vous avez vu la victime épouser son violeur ? Jamais. C’est ce que Bédié et Ouattara veulent nous faire croire (…) on connait leur histoire, aujourd’hui ils s’unissent pour affronter Gbagbo. Mais un jour leurs vraies natures (respectives) vont remonter… Ce mariage peut paraitre beau, mais leur séparation sera violente, horrible, et vous verrez qu’ils n’ont jamais été unis ». Laurent Gbagbo avait tenu ce propos en campagne avant le deuxième tour de la présidentielle de 2010. Et alors que son adversaire de l’époque, le président Alassane Ouattara distribuait virtuellement des millions de FCFA aux différentes régions de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, là aussi avait vu juste. Le patron du régime de la Refondation esquissait un sourire face à l’abus que faisait son adversaire de la démagogie. « On ne gère pas un pays comme on gère une boutique ou une entrepriseUn bon économiste ne fait pas forcément un bon président », et d’ajouter aussi « qu’aucun grand pays n’a été développé par un économiste ». À la réalité des faits, et face aux extrêmes difficultés que rencontre le régime Ouattara, malgré une Côte d’Ivoire réunifiée, il est difficile d’ignorer plus longtemps les dires de Gbagbo. Pour lui, « ce mariage peut paraître beau, mais leur séparation sera violente, horrible, et vous verrez », a-t-il conclu. Qui a dit que la prémonition n’existait pas ?

Source : www.afrique-sur7.fr