Bingerville- Santé / L’HME et le consulat de France signent un accord de partenariat

Par Brou François/afriquematin.net – info : sercom

D’une référence et d’un niveau trois (3) sur l’échelle sanitaire, l’Hôpital Mère-Enfant (HME)  veut assurer ses missions de centre de recherche et de formation. Ainsi, dans la perspective d’assurer une meilleure mobilité de son personnel et des échanges d’expertises  entre la France et cet  hôpital,  l’HME et le Consulat de France en Côte d’Ivoire  viennent de  signer un accord de partenariat, ce mercredi 13 juin 2018 en présence de l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire Gilles Huberson  et le Directeur Général de cette institution sanitaire. Frédéric du Sart.  La  cérémonie de signature de cette convention s’est déroulée dans la salle de conférence à Bingerville. Ce protocole d’accord porte sur la facilitation de la procédure d’obtention du visa pour le personnel soignant et administratif de l’HME.  En outre, il va contribuer à l’optimisation de la qualité des soins et la prise en charge des patients admis dans cet l’hôpital.

L’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Gilles Huberson,  a rappelé le sens de cette cérémonie. Il a révélé que les Présidents Alassane Ouattara et Emmanuel Macron ont décidé de mettre en place de telles conventions entre leurs pays respectifs.   Il a  indiqué que l’année dernière,  ce sont 52.000 visas qui ont été délivrés à des ivoiriens. Quant au Directeur Général de l’HME, Frédéric du Sart,  il a indiqué que cette convention permettra entre autre, un transfert de compétences entre la France et la Côte d’Ivoire.  En outre, cet accord permettra à l’hôpital de  Il a terminé en révélant que depuis son inauguration en mars dernier,  l’HME a enregistré une cinquantaine de naissance de nouveau-nés.

Témoin de cette rencontre, le Directeur Général Adjoint de l’HME, le Dr Kouyaté Daouda a révélé que l’’établissement sanitaire dispose de quatre (04) missions essentielles, notamment la prévention, le curatif, la formation et la recherche, sept (07) blocs opératoires dont quatre (04) sont dotés de camera pour assurer les missions de formation et de recherche.  Poursuivant, il a révélé que ces derniers aspects ont déjà été explorés avec la collaboration que l’hôpital entretient avec l’ONG Française  la Chaîne de l’Espoir.  Aussi, pour lui, la signature de cette convention est une nécessité car elle va permettre plus de mobilité dans les échanges entre l’HME et la France.  Par ailleurs, au-delà de la signature, l’Hôpital Mère-Enfant compte proposer un protocole d’accord aux ressortissants français vivant en Côte d’Ivoire via leur représentation diplomatique en vue de leur prise en charge sanitaire. Le diplomate français et le Consul Général, Laurent Souquière, se sont réjouis de ce partenariat qui entre dans la vision des présidents français, Emmanuel Macron et ivoirien, Alassane Ouattara relativement à la coopération dans tous les domaines entre leurs deux pays. La cérémonie s’est achevée par une visite guidée  de l’établissement sanitaire.