Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Affaire Arafat-Famille Naï: Ariel Sheney veut prendre les choses en main pour un règlement à l’amiable.

ARIEL SHENEY:  » Depuis quelques jours déjà les médias se sont enflammés suite à la condamnation du grand frère ARAFAT dans l’affaire qui l’oppose à la famille NAÏ.
J’ai observé de loin le déferlement médiatique qui s’en est ensuivi et gardé tout ce temps le silence uniquement par soucis de réserve et dans le but d’en cerner tous les contours afin d’éviter tout jugement hâtif.
Aujourd’hui, j’en suis à la conclusion que cet acte bien que blâmable (je condamne toutes formes de violences et toute forme d’atteinte à l’honneur et à l’intégrité physique) est la tentative d’une manifestation du devoir d’ainé.
En effet, à la lumière des faits je pense que mon grand frère ARAFAT a voulu protéger son jeune frère d’un fléau qui aujourd’hui mine et détruit la jeunesse Ivoirienne : LA DROGUE.
Je respecte la décision des autorités, et comprends la gravité de l’acte posé, mais néanmoins je demande humblement et respectueusement la clémence de la Justice ainsi que celle de Hervé et ses Parents.
Comme on le dit chez nous, «le linge sale se lave en famille» et la YOROGANG étant une grande famille dont j’ai moi-même fait partie, je préconise donc un règlement à l’amiable et propose si besoin est, ma modeste contribution.
Je profite également de cette occasion pour lancer un appel à mes jeunes sœurs et frères :
ELOIGNONS NOUS DE TOUT CE QUI EST DE NATURE A NOUS DETRUIRE. Tout nous est permit mais tout nous est pas utile.

AGREABLE JOURNEE A VOUS MES AMIS !!!
#GHETTO_Tour bientôt…