Après le décès d’un professeur: l’hôpital de Koumassi échappe à une tentative d’incendie

La Rédaction – Afrique Matin.Net 

L’hôpital général de Koumassi a manqué de peu à un incendie. Cette tentative a été orchestrée par les élèves du Lycée moderne de la commune en représailles au décès d’un de leurs professeurs décédé aux urgences de cet hôpital. Le prétexte brandit par ces jeunes, c’est la négligence du personnel face au cas d’urgence que nécessitait l’état du professeur. De quoi s’agit-il? Pendant le cours, le professeur de mathématique pique une crise et est transporté à l’hôpital de Koumassi. Une fois sur les lieux, le médecin en service demande obligatoirement un carnet avant de procéder à la consultation, au lieu de tenir compte du cas d’urgence que représentait le malade. C’est durant ces discussions que la dame décède, ce qui va déclencher la colère des élève qui manquent de peu d’incendier l’hôpital. Il a fallu la promptitude des forces de l’ordre pour éviter le pire. Les événements se sont déroulés ce mardi 15 mai 2018 à 13 heures. A l’heure où nous mettons sous presse cette information, l’hôpital est fermé pour question de sécurité.