Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

La bande de Gaza: le bilan des Palestiniens tués ne cesse de s’alourdir

Pour le moment 52 Palestiniens ont été tués et plus de 2400 bléssés lundi dans la bande de Gaza par des tirs de soldats israéliens le long de la frontière, a indiqué le ministère local de la Santé.

52 Palestiniens ont été tués et plus de 2400 bléssés lundi à Gaza par des soldats israéliens le long de la frontière, où des milliers de personnes manifestent contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, a annoncé le ministère local de la Santé.

Des heurts violents ont éclaté dans la matinée de lundi à cause de l’inauguration de l’ambassade américaine prévue cet après-midi.Les 52 Palestiniens tués aujourd’hui portent à 106 le nombre total de Palestiniens morts depuis le début, le 30 mars, de la «Grande marche du retour», des manifestations dédiées au droit au retour des Palestiniens qui, par centaines de milliers, ont été chassés de leurs terres ou ont fui lors de la guerre ayant suivi la création d’Israël en 1948.

L’armée israélienne a prévenu dimanche et lundi les Gazaouis via des tracts distribués par les airs qu’ils exposaient leur vie en prenant part aux manifestations et qu’elle ne permettrait pas qu’on s’en prenne à la barrière frontalière ou aux soldats et civils israéliens riverains du territoire palestinien.

L’intensité des manifestations doit atteindre son point culminant le mardi 15 mai, la date qui marque le 70e anniversaire de Nakba, catastrophe nationale palestinienne et début de l’occupation et de l’exode palestinien pendant la guerre israélo-arabe de 1948.

Sputiniknews