Renforcement de capacité/La Fonga-Pdef au secours des femmes d’Anyama

0

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

 « Genre, leadership et autonomisation économique », c’est ce thème que plus d’une trentaine de femmes membres de la Fédération Etoile de Côte d’Ivoire d’Anyama viennent de se donner comme formation dans les locaux d’une Ong à Cocody Cité des Arts du 15 au 16 Juin 2017. Cet apprentissage visait pour elles à renforcer leurs capacités en vue de  sortir progressivement de l’informel et de la précarité et dans l’optique d’être de véritables opératrices inscrites dans la modernité.

Organisée par la Fondation Générale Akissi pour la Promotion des Enfants et des Femmes (Fonga-Pdef), en collaboration avec l’Ong Centre Solidarité « Investir dans les Filles et les Femmes » (Censoiff) et avec l’appui financier de la Banque Atlantique de Côte d’Ivoire, cette  formation a permis aux participantes de comprendre la nécessité de se départir des limites que leur imposent la tradition dépassée et les pesanteurs socioculturelles.

Aussi ont-elles développé des compétences en matière d’épanouissement, de communication stratégique, de dispositions pratiques d’organisation et de gestion des produits à proposer pour les rendre plus attrayants et plus compétitifs sur les marchés. Elles ont également appris la comptabilité simplifiée et les meilleures manières de profiter des techniques et technologies existantes ou à créer selon leurs besoins telles que le recours à la banque, à la mobilité maitrisée etc.

Saisissant l’occasion, à  l’ouverture officielle du déroulement des travaux et de la clôture, le présidente de la Fonga-Pdef, le Général Kouamé Akissi  a encouragé ses sœurs à exceller dans toutes leurs initiatives, à apprendre à mieux communiquer avec leur entourage et à se distinguer par la qualité de ce qu’elles proposent pour tirer profit au même titre que les hommes de toutes les opportunités existantes qui ne sont nullement liées à l’appartenance sexuelle. Elle les a exhortées à cesser de limiter leurs défis pour davantage défier leurs limites en vue de faire d’elles-mêmes des femmes qui comptent et sur lesquelles leur communauté et tout le pays comptent. Elle était entourée pour la circonstance de M. Keita El Hadj, membre de la Fédération Etoile Côte d’Ivoire d’Anyama, qui est un modèle d’homme acquis à la cause des femmes qu’il accompagne avec engagement et détermination. Le Directeur de la BACI d’Anyama, Ellingan Fattoh Jean- Baptiste a effectué le déplacement pour prodiguer des sages conseils à ses futures partenaires. Il a en outre fait savoir que  « je suis rassurer de  voir toutes ces femmes accepter la formation. Ce qui va s’en dire qu’elles acceptent de sortir de l’informel, ainsi le banquier pourra accueillir favorablement le financement de leur projet et augmenter le taux de  bancarisation  afin de  permettre à tout le monde de pouvoir bénéficier  du service de la banque », a-t-il fait savoir. Vu que la plupart de ses apprenantes qui ont effectué de le déplacement  sont quasi-analphabètes, il a été prévu des sessions complémentaires d’alphabétisation pour les aider  à mieux s’intégrer dans la sphère de la modernité et de la gestion systématique de leur entreprise.

 

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.