Présentation de l’Overseas Private Investment Corporation (OPIC): l’allocution de monsieur le ministre de l’économie et des finances

0

– Mesdames et Messieurs les Ministres ;

– Madame la Chargée d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire ;
– Mesdames et Messieurs les Représentants des Partenaires au Développement ;
– Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux ;
– Mesdames et Messieurs les Présidents des Chambres Consulaires ;
– Mesdames et Messieurs les Présidents d’Organisations du secteur privé ;
– Mesdames et Messieurs les Présidents et Directeurs Généraux des entreprises privées ;
– Chers amis des médias ;
– Honorables invités ;
– Mesdames et Messieurs,

Je suis heureux de prendre la parole ce matin, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de l’atelier de présentation des produits et modalités de financement de l’Overseas Private Investment Corporation (OPIC) et de l’US Trade Development Agency (USTDA).

Je voudrais, à l’entame de mon propos, vous adresser les salutations chaleureuses de Monsieur le Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat et surtout ses sincères regrets de ne pouvoir prendre part à cette importante rencontre, en raison de contraintes de calendrier.

Aussi a-t-il bien voulu me faire l’honneur de le représenter à cette cérémonie.

Je voudrais donc, en son nom, souhaiter la cordiale bienvenue à la délégation américaine qui a effectué le déplacement à Abidjan.

Permettez-moi de remercier les différentes personnalités invitées, qui ont bien voulu honorer de leur présence cette cérémonie.
Je tiens à adresser mes vives félicitations au Délégué Général, Monsieur Inza CAMARA pour avoir réussi à mobiliser les partenaires américains, et à travers lui, à tous les agents du Service de Promotion Economique de la Côte d’Ivoire aux Etats-Unis, Canada et Mexique.

Excellences, Mesdames et Messieurs,
La Côte d’Ivoire et les Etats-Unis entretiennent d’excellentes relations bilatérales qui s’apprécient de jour en jour. Les initiatives entre les deux pays sont nombreuses.

L’on pourrait citer, entre autres :

– l’accord du 12 juillet 1998 visant à encourager les investissements entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis;

– l’éligibilité de la Côte d’Ivoire en octobre 2012, à l’African Growth and Opportunity Act » (AGOA) ;

– l’annulation, en 2013, de 98,3% de la dette ivoirienne vis-à-vis des Etats-Unis à hauteur de 214,3 millions de dollars dans le cadre de l’Initiative PPTE ;

– l’éligibilité de la Côte d’Ivoire depuis le 16 décembre 2015 au Programme Compact du Millenium Challenge Corporation (MCC) ;

– le soutien à la presse à travers la création du Fonds des Etats-Unis d’Amérique pour la Démocratie et les Droits de l’Homme ;

– l’ouverture du siège de l’agence OPIC (Overseas Private Investment Corporation) à Abidjan le 08 janvier 2016 ;

– l’Accord de don du MCC signé le 07 novembre 2017, d’un montant de 524,7 millions USD.

Aussi, grâce à l’amélioration du cadre des affaires, il est enregistré plus d’installation de groupes et entreprises privés américains en Côte d’Ivoire ainsi que la tenue d’importantes activités économiques impliquant nos deux pays.
Dans cette dynamique, le présent atelier de présentation de l’OPIC et de l’USTDA traduit bien l’excellent partenariat entre les Etats-Unis et la Côte d’Ivoire.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

La Côte d’Ivoire abrite, depuis le 08 janvier 2016, le troisième bureau de l’OPIC en Afrique, après l’Afrique du Sud et le Kenya. C’est un grand honneur qui est fait à notre pays, et que nous apprécions à sa juste valeur.

L’OPIC est un important outil d’investissement américain dans le monde. Il apporte son soutien en matière de financement et d’assurance aux entreprises américaines à investir à l’étranger. De ce fait, il pourrait booster l’investissement privé et principalement américain en Côte d’Ivoire.

L’OPIC entre maintenant dans la phase active de son opérationnalisation pour aider au financement des projets. Ainsi, cette cérémonie vise à faire connaitre ses produits ainsi que ses modalités de financement.

De même, l’institution US Trade Development Agency (USTDA) concourt par le financement des études de faisabilité, à faciliter les investissements américains à l’extérieur des USA.

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

L’ambition de la Côte d’Ivoire est de devenir un pays émergent à l’horizon 2020. Pour y parvenir, elle projette de réaliser un taux de croissance moyen de plus de 8% l’an sur la période 2017-2020, après 9% en moyenne entre 2012 et 2016. L’objectif à terme, est de réduire drastiquement la pauvreté en doublant le PIB par tête d’habitant.

Par ailleurs, grâce à l’amélioration continue du recouvrement des recettes intérieures (+10% en moyenne l’an), le déficit budgétaire s’est progressivement resserré en passant de 4,1% du PIB en 2011 à 3,9% en 2016, malgré la mise en œuvre d’ambitieux programmes d’investissements.

De même, la dette du secteur public reste soutenable avec un taux moyen de 41,2% du PIB. L’analyse de la viabilité de la dette menée en mai 2017 sur la période 2017-2037 révèle que le risque de surendettement de la Côte d’Ivoire reste modéré.

Les résultats de ces dernières années ont été soutenus par une amélioration des contributions des secteurs secondaire et tertiaire (stricto sensu), dont les parts au PIB sont passées respectivement de 26% et 27,5% en 2015 à 27,5% et 32,7% en 2017.

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Le renforcement des capacités de financement passe par la mobilisation de l’épargne locale, mais aussi par l’appui des partenaires extérieurs, comme c’est le cas avec l’OPIC.

Les projets identifiés dans le PND 2016-2020 nécessitent un financement d’environ 60 milliards de Dollars US, dont 62,4% du secteur privé.

Pour l’année 2017, ce sont plus de 3 000 milliards de francs CFA qui ont été mobilisés auprès des partenaires extérieurs. Mais au regard des besoins, des efforts restent encore à faire.

Notre ambition est de faire du secteur privé, le socle de notre développement. Par conséquent, un moyen de financement adéquat des PME, comme le vôtre, est d’un apport incommensurable.

Au regard de ce qui précède, la contribution de l’OPIC est attendue pour la réalisation des projets en Côte d’Ivoire. Elle devrait permettre d’accroître les investissements américains en Côte d’Ivoire pour aider à la réalisation des objectifs socio-économiques.

Cette rencontre apparait donc comme une opportunité pour les porteurs de projets, de trouver des réponses à leurs préoccupations, notamment la problématique récurrente du financement.

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

C’est sur ces mots, que je voudrais, tout en souhaitant plein succès à vos travaux, déclarer officiellement ouvert, au nom de Monsieur le Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, l’atelier de présentation des produits et modalités de financement de l’OPIC et l’US Trade Development Agency.

Je vous remercie de votre aimable attention.

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.