Musique/ Linda Fabiola Ahipo « alias Lindha-Chantre »: « Je veux être la lumière et le sel… »

0

Par Justin Kassy – Afrique Matin.Net 

A la faveur des vacances, toutes les villes accueillent un flux de populations qui n’est pas loin de prendre, à y voir de près, des allures carnavalesques très colorées. Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire à la palme d’or. Depuis quelques jours, les habitants de Cocody Deux-Plateaux, ne manquent pas de se pâmer de joie, à la vue d’une silhouette féminine : Linda Fabiola Ahipo, alias, Lindha-Chantre. Une artiste-chantre ivoirienne, vivant dans l’hexagone, une passionnée d’événementiel. « Afriquematin.net », votre journal en ligne l’a approchée pour vous.

Quel genre musical faites-vous ?

Je suis artiste- gospel. Le gospel veut dire : la bonne nouvelle. On annonce l’évangile de Christ. Je chante et rappe pour la gloire de Dieu. Je suis Servante de Dieu. J’ai plusieurs cordes à mon arc. Je fais de la musique et aussi de l’animation, de la présentation d’événements : concerts, galas, mariages, etc. Mais il faut dire que j’ai envie d’étendre mes activités au niveau de l’animation- Télé et Radio.

Depuis quand faites-vous du gospel, Rap ?

J’ai commencé le gospel en 2004 en tant que chantre à l’église locale à Toulouse, où je vivais. Aujourd’hui, je ne suis pas loin de la frontière espagnole. On est toujours en France. C’est en 2010 que j’ai sorti mon tout premier album ( sept titres) intitulé : « Gloire ! » Mais j’ai fait un single dans la foulée de « Gloire » : « Qui t’a dit ? » Il m’a fait connaître. J’ai nommé mon premier opus « Gloire ! » Parce que je voulais tout d’abord rendre gloire à Dieu pour tous ses hauts bienfaits à mon égard depuis ma naissance jusqu’à ce jour et aussi, par rapport à la sortie de cet album. « Gloire ! » enfin pour dire qu’avec le Seigneur, on passe de victoire en victoire et de gloire en gloire. Cela fait sept ans aujourd’hui et je pense qu’il n’y a pas de hasard avec Dieu. Si on compte bien, l’album est sorti en 2010 et on est en 2017. C’est comme si le Seigneur voulait me faire passer à une autre étape. Car c’est lui qui donne le talent, fait le don. Je me suis rendu compte que j’avais la capacité pour l’animation, la présentation télé et Radio. En tout cas, pour tout ce qui est journalisme, Communication .J’ai alors commencé à présenter des événements : des galas, concerts en France. Maintenant, j’aimerais commencer ma carrière ici  à Abidjan dans tout ce qui est événementiel.

Vous êtes Servante de Dieu. Comment ça a démarré ?

Ma mère est croyante catholique. Tout petits, elle nous a déjà inculqué les valeurs de Christ. Elle nous a présenté vraiment le Seigneur. C’est en 2004 que j’ai fait véritablement fait la rencontre personnelle avec Lui. Il a changé le cours de ma vie. Je me suis attachée à Lui et me suis rendu compte que ma vie commençait là. Car la Bible dit qu’Il est le Chemin, la Vérité et la Vie. Il m’a donc montré le chemin précis. Tout ce que je suis en train de vivre, c’est parce que je l’ai rencontré et Il m’a tracé cette voie. Tout ce qui viendra après, ce sera la continuité de la voie qu’Il a tracée pour moi. Il n’ ya vraiment pas de hasard. C’est quand je l’ai rencontré que ma vie a vraiment changé. Tout ce qui m’arrive de meilleur aujourd’hui, je mets ça sur son compte. Il fait ma joie et mon bonheur. Je peux dire que Christ m’a sortie de la boue, de la vie dans laquelle j’étais.

Vous étiez dans le monde ?

Oui ! Mais moi, je n’ai jamais chanté pour le monde. Dès que j’ai commencé à chanter, j’ai chanté pour Christ.

A quelle occasion aviez-vous rencontrez le Seigneur ?

C’était dans une cellule évangélique de prière. Invitée par un ami. Je suis allée. Parce que j’avais besoin de paix. Je traversais une période si sombre de ma vie. Là, je venais de redécouvrir Christ, quand bien même ma mère  m’avait auparavant parlé de Lui. L’église commençait. Le Pasteur m’a demandé de choisir le secteur où je voudrais travailler. Je suis tout de rentrée dans le Groupe Musical. C’est là que j’ai commencé mon ministère de chantre. C’est aussi de la sorte que j’ai fait ma rencontre avec Christ.

Avec le gospel, quel message véhiculez-vous ?

Comme je l’ai dit tantôt, avec le gospel, je suis porteuse de la bonne nouvelle. Je suis du gospel traditionnel et urbain.  C’est –à- dire que je fais du gospel un peu plus posé et aussi du gospel Rap, R&B pour viser aussi une jeunesse.

Vous êtes chantre ! Vous êtes dans l’événementiel ! Çà fait un peu bizarre !

C’est marrant ! Parce que je dis toujours qu’avec le Seigneur, il n’y a pas de hasard. J’ai présenté des concerts de gospel et autres dans les années 2013. Mais récemment, une connaissance m’a approchée. Elle organisait un grand événement à Toulouse. C’était un dîner-gala avec un défilé de mode et aussi la participation de l’association du footballeur Blaise Matudi. C’était une belle soirée. Cette connaissance m’ a demandé d’être l’une des présentatrices de la soirée. Je lui ai demandé ce qui l’a poussée à me choisir. Il m’a dit : « Ce sont tes prédications qui m’ont amené à te choisir. » Quelqu’un qui n’est pas en Christ et qui fait un événement dit mondain et me désigne pour faire partie des animatrices, ça m’a fait chaud au cœur. A partir de là, j’ai compris que Dieu était dans cette affaire d’événementiel. Tout a commencé là et ensuite, on m’a proposé de présenter le concert de Serge Beynaut à Toulouse. C’est comme cela que petit à petit, le Seigneur ouvre les portes.

Comment arrivez-vous à concilier tout ça ?

A ceux qui disent qu’on ne peut pas être chantre et se mêler au monde, Linda répond : mon talent, c’est dans la communication, la présentation. Je l’exerce là-bas. Je pense qu’en tant que Servante de Dieu, je dis qu’on peut se mélanger partout, pour que la bonne nouvelle puisse être annoncée, afin qu’on sache qu’il y a une Servante de Dieu qui brille dans un milieu qui peut-être, peut sembler parfait, et pour certains, obscures. Voilà pour quoi nous sommes la lumière, la véritable lumière.

Avez-vous des projets ?

Pour l’instant, j’ai mis en stand -bye la musique pour me concentre sur le domaine de l’animation, de la présentation. J’aimerais pouvoir commencer peut-être une émission de Télévision ou de Radio et animer plusieurs concerts ici au pays. En tout cas, ce ne sont pas des projets précis. Mais ce sont des envies.

Le prochain album de Linda, c’est pour quand ?

Le prochain album, ce sera un nouveau produit. Parce que c’est une nouvelle Linda. C’est un nouveau travail que le Seigneur est en train de faire avec moi. De nouveaux témoignages, de nouvelles choses à partager. Le prochain album ouvrira d’autres perspectives.

Vos grands souhaits ?

Etre la lumière et le sel dont parle la Bible. M’accrocher à Christ et Lui amener des âmes.

 

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.