Littérature: l’écrivaine Regina Yaou dépose la plume

0

L’un des écrivains ivoiriens les plus prolixes, Régina Yaou, est décédée samedi à Abidjan à l’âge de 62 ans, des suites d’une crise, a appris l’AIP.

Née le 10 juillet 1955 à Dabou, elle a reçu de la part du Président Alassane Ouattara en 2014, le Prix d’excellence de la littérature. Régina Yaou était célèbre pour ses romans portant notamment sur les situations vécues par les femmes.

L’on cite parmi ses œuvres, La citadine (1977), Les écueils de la vie (1982), La révolte d’Affiba (1985), Aihui Anka (1988), Les glas de l’infortune (2005), Le prix de la révolte (1996) ainsi que Abbé Anselme : La rupture, Les germes de la mort, Lezou Marie ou les écueils de la vie, L’indésirable (2001), Histoires si étranges…

Elle a en outre plusieurs œuvres inédites, en cours de rédaction ou en projet.

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.