Liberia/Jewel Howard-Taylor prend la vice-présidence

0

Leurs patronymes ont chacun une puissante résonnance, mais pour des raisons diamétralement opposées. Celui de Georges Weah, nouveau président élu du Liberia, est gravé au panthéon des joueurs de football. Premier et unique Africain à avoir reçu le Ballon d’or, superstar évoluant au PSG et au Milan AC, il demeure la fierté sans égale de son pays, où il est né et a grandi dans un des bidonvilles de la capitale Monrovia. L’autre nom,  associé aux heures les plus sombres de l’histoire du Liberia et avec l’élection de George Weah, un « Taylor » revient à une des plus hautes fonctions de l’État. Ou plus exactement une Taylor. A 54 ans, l’ancienne épouse de Charles Taylor, Jewel Howard va devenir la prochaine vice-présidente du pays. Une femme d’influence qui a joué un rôle majeur dans la victoire de l’ancien footballeur. Figure de premier plan de la vie politique libérienne, elle se prend alors à rêver du palais présidentiel. Finalement, elle décide de s’allier à George Weah pour l’élection de 2017 en prétendant au poste de vice-président. Un ticket gagnant. Elle lui a notamment permis de s’assurer les votes des anciens partisans de Charles Taylor et du comté de Bong, où il a recueilli 70% des voix, selon les résultats provisoires publiés par la commission électorale le 28 décembre. Pendant la campagne, Jewel Howard-Taylor a joué un rôle majeur. Dans l’entre-deux-tours, alors que des craintes émergeaient face au report de sept semaines du second tour, elle s’était notamment entretenue avec de nombreuses délégations étrangères et des diplomates. Certaines sources estiment désormais que cette femme pourrait être le cerveau de la présidence Weah.

Source : J.A.com

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.