Liberia-Présidentielle/Les candidats dans l’attente

0

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net avec rfi.fr

La Cour suprême a suspendu hier lundi 6 novembre le processus électoral. Elle a enjoint à la Commission électorale (NEC) d’examiner les recours déposés par le candidat arrivé en troisième position lors du premier tour, Charles Brumskine, arrivé troisième à l’élection du 10 octobre dernier. Selon la Constitution, la Commission dispose de deux semaines  pour répondre à la plainte déposée par ce dernier, qui dénonce des fraudes massives et de nombreuses irrégularités et demande l’annulation du scrutin. Dans les états-majors des partis en lice, on reste dans l’attente des recommandations de la Commission électorale. Malgré l’incertitude autour de l’issue et de la durée de ces recours, l’entourage de George Weah, arrivé en tête du premier tour, en a toutefois bien conscience. A vue d’œil, tout ce processus pourrait ainsi se prolonger jusqu’au 6 décembre.

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.