Humanitaire: vers un grand partenariat entre la Fondation Aziallo Marcel et les Villages SOS.

0

Par OBIANG N – Afrique Main.Net 

Créée le 05 décembre 2016 et lancée à la faveur de la célébration du dixième anniversaire de la disparition de Marcel Aziallo, la FAZIM (Fondation Aziallo Marcel), avec à sa tête, Madame Aziallo Solange Tohouri, a été reçue en audience par le Directeur National des Villages SOS de Côte d’Ivoire, M. Gbato, le mercredi 14 juin 2017. Au sommaire de cette rencontre, la présentation officielle de la FAZIM à l’institution, la mise en place d’une plate-forme de collaboration entre les deux structures et l’obtention d’une autorisation pour l’organisation d’un important don en produits alimentaires et en matériels.

Prenant la parole, la présidente a exposé les objectifs et les missions de son organisation axés autour de l’action humanitaire. A ce titre, elle a exprimé, auprès du Directeur National, le besoin de sceller un partenariat avec les Villages SOS. « Monsieur le Directeur, Aziallo que vous connaissez certainement, vous le savez, fut un ancien pensionnaire de votre institution. L’éducation et la formation qu’il a eues ici ont véritablement contribué à faire de lui un homme responsable, mais mieux, un homme qui a réussi dans la vie. Cela montre le sérieux avec lequel ce village est géré.

Monsieur Aziallo, sorti de là a épousé les valeurs qui lui ont été inculquées notamment la solidarité et le partage. Il est donc devenu, au sortir de cette école de la vie, un vrai vagabond de la charité. C’est pourquoi, pour nous qui voulons pérenniser son œuvre et sa sociabilité, nous croyons qu’il serait impardonnable de réaliser les activités de sa fondation sans commencer pas ce village. Voilà, Monsieur le Directeur le dernier point de notre présence», a reconnu la présidente de la FAZIM avant de révéler la nature des dons.

Il s’agit entre autre de sacs de riz, de pâtes alimentaires, d’huile de palm, de biscuits, Bonbons, chipsys et de trois (03) poussettes pour bébés. Cette démarche de la Fondation Aziallo Marcel, a été saluée par le Directeur National des Villages SOS qui estime qu’avec les objectifs en présence, il y a matière à collaborer A cet effet, il a donné son accord de principe quant au partenariat sollicité. Et séance tenante, il a imputé le dossier de partenariat au responsable programme afin de mettre en place un cadre de travail pour déterminer les clauses de la collaboration.

 

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.