Grand-Bassam/ Gestion moderne et emplois jeunes : le maire lance le recouvrement électronique des taxes

0
« Net-collect services » de l’entreprise Bmi. C’est ce partenaire privé qui est désormais chargé de collecter les taxes municipales de la commune de Grand-Bassam. Le lancement de l’opération avec la présentation des 117 jeunes recrus qui ont reçu leur kit, a eu lieu ce vendredi 29 décembre 2017, à la gare routière de ladite ville. Après que M Honoré Kpokpa, secrétaire général de la mairie ait situé le contexte du partenariat, le directeur général de Bmi, Sékongo Klotcho, a salué le choix de l’ouverture sur la modernité, la technologie et la mondialisation des autorités municipales de Grand-Bassam.
Représentante de la Bad, Mme Sako née Fatouma Camara, a rassuré que la Bad sera toujours aux côtés de la Côte d’Ivoire pour l’amélioration et le développement de ce genre de projet qui concourent à donner plus d’autonomie financière aux collectivités décentralisées afin que celles-ci soient éligibles à des fonds. Sanogo Lanzéni, au nom des commerçants a relevé la parfaite harmonie qui règne avec la mairie. Surtout que le maire Ezaley a rassuré qu’aucune taxe ne sera augmentée et qu’aucun magasin ne sera retiré à un commerçant.
Le premier magistrat de la commune, Georges Philippe Ezaley, s’est réjouit de cette nouvelle option de collecte des taxes qui fait rentrée davantage sa commune dans la modernité. Grand-Bassam, cette cité qui se veut ville durable, pôle de développement économique et technologique. Notamment avec le Vitib, sa zone franche. Respectivement 1ère capitale, 1ère commune, 1ère ville patrimoine mondiale de l’Unesco etc, Grand-Bassam avec des joyaux annoncés tels que les deux tours jumelles de 16 étages chacune à la zone franche, le débarcadère etc sera incontestablement la 1ère ville émergente de la Côte d’Ivoire dès 2019. Ezaley a ensuite parlé des bienfaits de la collecte en ligne. Entre autres, la fin des tracasseries pour les commerçants, la fin des déperditions de fonds, la création de de plus de 100 emplois. A ce sujet, il a tenu à rappeler que les anciens collecteur

… suite de l’article sur Autre presse

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.