Par Aka JM – Afrique Matin.Net 

Mesmin Comoé, candidat au poste de président de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat (MUGEFCI) a rencontré le vendredi 7 juillet les agents des Impôts de Zone4, Biétry sur les lieux de travail.

A la tête d’une forte délégation, le candidat a déballé les projets qu’il compte réaliser pour une MUGFCI nouvelle. Parmi ses innovations de taille figure la carte à puce (une carte intelligente).

A l’en croire, cette carte aura l’avantage de dématérialiser les prestations de la Mutuelle, mieux, maîtriser les différents risques tout en réduisant les charges. Ces charges  liées à la paperasse, (les bons, le carnet de santé, la carte du mutualiste) coûtent annuellement à la MUGEFCI plus d’un milliard FCFA, a révélé le candidat.

 Egalement, cette carte intelligente permettra à la MUGEFCI de fructifier ses activités et de maîtriser le nombre des médecins et cliniques partenaires prestataires de services. « La carte à puce aura un coût certes, mais des terminaux seront achetés pas des médecins/cliniques agréés (…) » Mesmin Comoé a également partagé avec ses hôtes, son projet de création d’une banque des fonctionnaires. « Une banque des fonctionnaires…on peut aller au-delà de la microfinance et créer la banque des fonctionnaires de Côte d’Ivoire », a-t-il indiqué, avant de les inviter à opter pour la liste Solidarité –Egalité.

C’est le 10 septembre prochain que les mutualistes seront appelés à élire leur président sur l’ensemble du territoire national.  La semaine du 24 au 31 juillet sera consacrée au dépôt des candidatures de liste pour l’élection des délégués à l’Assemblée Générale.

LAISSER UNE RÉPONSE