Daloa/Des responsables d’Ong à l’école du Droit

0

Par Bernard N’dri-Correspondant permanent/afriquematin.net

En partenariat avec la commission régionale des droits de l’homme,  le centre d’information juridique (CIJ)   a organisé le vendredi dernier un atelier de renforcement des capacités. Cette assise  rentrait dans le cadre  du projet d’appui à l’amélioration de l’accès aux droits et à la justice en Côte d’Ivoire (Palaj). Plusieurs  Ong de la région du Haut Sassandra ont intervenu dans le domaine des droits de l’homme sur la loi N°2014-388 du 20 juin 2014.

Bamba Inza, juriste consultant au CIJ, a rappelé qu’il s’agit d’une loi votée, en 2014, et dont le décret d’application a été pris par le président de la République, en février 2017. Elle s’inscrit dans le cadre de la promotion et de la protection des défenseurs de droits de l’homme. « Il faudrait que les Ong connaissent cette loi qui a été éditée en leur faveur», a-t-il ajouté.

Au terme des travaux, l’homme de loi a sensibilisé les responsables des Ong présents  à faire la promotion et la vulgarisation de cette loi,  « pour que les populations, les autorités administratives, locales, traditionnelles et religieuses connaissent exactement cette loi qui permet au ONG de travailler en toute quiétude dans leurs régions respectives» , a-t-il lancé à leur endroit.

Le commissaire régional des droits de l’homme, Bado Édouard a salué l’action du gouvernement ivoirien qui vise à protéger les défenseurs des droits de l’homme qui est selon lui, un élément très important.

Notons que ce sont plus d’une vingtaine d’organisations  venues des départements de Daloa, de Zoukougbeu, d’Issia et de Vavoua qui ont pris part à cet atelier.

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.