Côte d’Ivoire: le Chef de l’Etat a inauguré le barrage hydroélectrique de Soubré

0
Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a procédé ce jeudi 02 novembre 2017, à l’inauguration du barrage hydroélectrique de Soubré.
Ce barrage dont le lancement des travaux a été fait par le Chef de l’Etat le 25 février 2013, est le fruit de la coopération Sino- ivoirienne. Il est construit sur le fleuve Nawa, dans le sud- ouest du pays et a une puissance installée de 275 MW (MégaWatts).
Intervenant à cette occasion, le Président Alassane OUATTARA a d’abord tenu à remercier les populations de la Région de Soubré pour leur mobilisation « exceptionnelle » ainsi que leur accueil « chaleureux et fraternel » à son arrivée dans la localité.
Donnant ensuite le sens de sa présence dans la Cité de la Nawa, il a indiqué que l’évènement du jour revêt une importance particulière car, il consacre la réalisation d’un engagement qu’il a pris pendant la campagne présidentielle et qui est inscrit dans son programme de gouvernement à savoir, réaliser le Barrage de Soubré, pour permettre à la Côte d’Ivoire de produire une électricité abondante et bon marché.
Dans ce cadre, il a souligné que toutes les réformes et les nombreuses actions entreprises depuis 2011 ont eu pour conséquences d’induire, entre autres, une croissance élevée et régulière de la demande nationale d’électricité. Toute chose qui commandait que le Gouvernement réalise d’importants investissements dans le secteur de l’Energie afin de mettre à la disposition des populations et des entreprises, l’énergie nécessaire.
Par ailleurs, a-t-il ajouté, notre pays s’est engagé en 2015, dans le cadre de l’accord de Paris sur le climat, à réduire à l’horizon 2030, ses émissions de gaz à effet de serre d’environ 28% pour l’ensemble des secteurs confondus.

Le barrage hydroélectrique de Soubré, produisant une énergie renouvelable, contribue effectivement à atteindre ces deux objectifs. Il permet également, selon lui, de maitriser les coûts de production de l’électricité.
Après avoir salué le travail et la détermination des équipes du Ministère chargé de l’Energie, (qui ont permis de mettre ce barrage en service, en cette année 2017, soit un an plus tôt que le calendrier initial du projet) et tous les autres partenaires au projet, notamment la République Populaire de Chine, le Chef de l’Etat a fait remarquer que l’aménagement hydroélectrique de Soubré est un projet structurant qui permet de reprendre la valorisation de l’important potentiel hydroélectrique de la Côte d’Ivoire.
Pour lui, en effet, Les 1200 GWh qui seront produits chaque année par ce barrage permettront de doubler la part de l’hydroélectricité et d’améliorer ainsi notre mix-énergétique actuellement dominé par l’énergie d’origine thermique. Ainsi, avec le barrage de Soubré, notre capacité installée d’origine hydraulique passera de 30 à 40%.
Dans la même veine, le Président Alassane OUATTARA a mis en exergue certaines retombées socio-économiques de ce projet pour la Région de Soubré, à savoir, la création de près de 3000 emplois directs et 5000 emplois indirects sur les 4 ans qu’a duré la construction; l’utilisation d’entreprises locales pour les prestations et la fourniture de matériaux (ciment, fer, etc.…) ; l’électrification de 13 villages riverains au projet ; l’augmentation de la capacité de fourniture d’eau potable dans la ville de Soubré, la faisant passer de 100 à 300m3/heure; la construction d’infrastructures de base telles que des marchés, des logements, des écoles, un centre de santé, un complexe sportif, une station d’épuration, etc… ; la création d’activités génératrices de revenus dans les domaines tels que la pêche, l’agriculture, la promotion du tourisme au profit des populations et la formation de cadres ivoiriens aux métiers en rapport avec la construction et aux études d’impact environnemental concernant les projets de barrages hydroélectriques.
Mais, pour le Président de la République, tout ceci n’a été possible que grâce à la cohésion sociale qui règne entre les différentes populations de la Région ainsi que la culture de la paix et du vivre ensemble dont elles font preuve au quotidien. C’est pourquoi, il a tenu à féliciter ces braves populations mais également les autorités locales et les a exhortées à continuer dans cette voie, car sans la paix, il n’y a point de développement.
Pour terminer, il a partagé avec les populations de la Nawa et, au-delà, avec l’ensemble des Ivoiriens, sa vision, qui est celle du progrès de notre pays dans la paix et la stabilité.
Notons qu’après la mise en service effective du barrage de Soubré, le Chef de l’Etat a aussitôt procédé à la pose de la première pierre d’un autre barrage, celui de Gribo – Popoli. Ce barrage dont les travaux de construction dureront 40 mois, sera construit sur le fleuve Sassandra, 6 km en aval du barrage de Soubré.

Présidence de la République

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.