Les Commerçants sinistrés de Cocody en colère réclament 1 milliard 500 millions Frs de préjudice

2

Par OBIANG N – Afrique Matin.Net

Les Commerçants sinistrés de la commune de Cocody, très en colère, étaient face à la presse nationale et internationale, ce mardi 13 février 2018 à la salle télé de la Cité Rouge. Ils en voulaient terriblement à la Mairie de Cocody qui, dans la nuit du 19 au 20 janvier, a entièrement démoli le marché dans lequel ils exerçaient leurs activités commerciales. « A 4 heures 12 mn, une centaine de jeunes armés de marteaux accompagnés de commandos armés ont procédé à la démolition du marché avec une violence sans pareille. Nous avons été battus, gazés avec des lacrymogènes et nos magasins ont subi des pillages », a déclaré Bogui Annonciat, porte-parole des Commerçants sinistrés, avant de rendre public le préjudice subi: « Nous enregistrons plusieurs blessés, 217 sinistrés et le préjudice s’élève à 1 milliard 500 millions ». Pour le porte-parole des sinistrés, il s’agit de plus de 217 familles désormais affamées qui sont poussées vers l’immigration notamment la Libye. Pour se faire entendre auprès des autorités étatiques et municipales, il ont donc décidé, au cours de cette conférence, d’effectuer une marche, le jeudi 15 février prochain. Présent pour soutenir le collectif à cette rencontre, le président des commerçants de Cocody, Diallo Issa, a pour sa part exprimé son ras-le-bol quant au comportement de la municipalité vis-à-vis des commerçants de la commune. C’est pourquoi, il envisage d’organiser les jours à venir une grande journée COMMUNE MORTE. Opération à laquelle, dira-t-il, prendra part tous les commerçants de la commune. Il a surtout fustigé l’attitude du promoteur du Libanais promoteur du nouveau marché qui nargue les populations. « Ce Libanais nous a fait savoir que c’est ce qu’il dit que le Maire applique. Voilà un homme qui se joue des commerçants, les nargue à longueur de journée. II a affirmé dans la presse qu’il a demandé au maire de détruire tous les marchés qui se trouvent à proximité de son marché dans un rayon de 1 Km et c’est ce qui a été fait ». Si les commerçants prévoient de traduire la mairie de Cocody devant les juridictions nationales, ils se disent également ouverts à toute négociation.

You might also like More from author

2 Comments

  1. Akanji Abdul Azeez says

    Commerçants sinistrés de la commune de « Cocody, très en colère, étaient face à la presse nationale et internationale, ce mardi 13 février 2018 à la salle télé de la Cité Rouge. Ils en voulaient terriblement à la Mairie de Cocody qui, dans la nuit du 19 au 20 février….. » c’est plutôt en janvier pas en février le marché à été démoli….

    1. Afrique Matin says

      Merci, Bien vu.

Leave A Reply

Your email address will not be published.