Anc/Jacob Zuma poussé vers la porte de sortie

0

Le très controversé président de la République sud-africaine, Jacob Zuma qui résiste jusqu’au bout, s’obstine malgré l’appel pressant de son parti, le Congrès national africain (ANC). Mandaté par la plus haute instance de sa formation politique, le président de l’Anc, Cyril Ramaphosa n’a pas réussi à le convaincre, malgré plusieurs heures de négociations. Le parti a donc décidé de lui forcer la main en exigeant sa démission ce mardi 13 février 2018, ordre auquel il devra répondre d’ici demain mercredi.

L’insubmersible président refuse d’obtempérer tant qu’il n’a pas de garantie sur son avenir judiciaire. Cyril Ramaphosa exclut de son côté tout passe-droit, et en référence à l’icône de l’Anc, il a  rappelé avec fermeté que « ceux qui sont corrompus et ont volé l’argent des pauvres seront jugés, c’est ce que Nelson Mandela aurait voulu », a-t-il ajouté. Il faut rappeler qu’après huit (8) années au pouvoir et huit (8) motions de défiance, Jacob Zuma  est poussé vers la porte de sortie de son parti.

Sources : france24.com avec afriquematin.net

 

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.