6ème édition de l’Africa CEA Forum/Mme Dominique Ouattara partage son expérience avec les femmes leaders

0

Par Brou François/afriquematin.net avec sercom

« Champions africains : l’heure de la transformation », c’est le thème de la 6ème édition  de l’Africa CEA Forum qui a ouvert ses portes, ce lundi 25 mars 2018, au Sofitel Hôtel Ivoire de Cocody, en présence du Président Alassane Ouattara et des chefs d’Etat du Ghana et du Zimbabwe.

La Première Dame, Dominique Ouattara a partagé son expérience avec les femmes leaders présentes à l’Africa CEO Forum

Plusieurs  participants issus de plus d’une soixantaine de pays dont plus d’une quarantaine venant d’Afrique  prennent part à ce forum sur le secteur privé  africain. En marge de ce symposium,  la Première Dame, Dominique Ouattara, a pris part à une entrevue avec ses paires chefs d’entreprises dans le cadre du « Women Initiative » qui  réunit  les femmes leaders venues des quatre coins du monde à ce rendez-vous. Lors de cette rencontre, Mme Dominique Ouattara, a en sa qualité d’ancienne chef d’entreprise,  partagé  son expérience.  Pour  elle,  «  la contribution des femmes au développement économique de nos pays n’est plus à démontrer. Les femmes interviennent aujourd’hui, dans tous les domaines d’activités, et sont impliquées dans les prises de décisions stratégiques de nos sociétés », a-t-elle évoqué.  Revenant sur son parcours professionnel,  Madame Dominique Ouattara a évoqué sa carrière en tant que chef d’entreprise et son expérience actuelle en tant que Première Dame de Côte d’Ivoire.  Ainsi, a-t-elle  rappelé  que c’est en 1980 qu’elle a démarré sa carrière professionnelle dans l’immobilier, en créant le Groupe AICI International à Abidjan.

En 1990, elle crée le groupe Nostalgie Afrique qui gérait la franchise radio Nostalgie dans plusieurs pays d’Afrique. En 1996, lorsque son époux occupe le poste de Directeur Général Adjoint du Fonds Monétaire International (FMI), elle acquiert et développe le Groupe Jacques Dessange USA qui gérait la marque Dessange pour les salons de coiffure, les écoles de formation et la distribution des produits de beauté aux Etats-Unis.

L’appel de l’humanitaire

« Tout au long de ma carrière, je me suis toujours préoccupée du sort des enfants défavorisés et du bien-être des femmes. C’est pourquoi lorsque mon époux a été élu à la magistrature suprême, j’ai renoncé à l’ensemble de mes activités professionnelles, et j’ai pu me consacrer entièrement à la Fondation Children Of Africa, dont nous avons célébré les 20 ans la semaine dernière », a-t-elle expliqué. Ainsi de 1998 à ce jour, sous sa direction, la Fondation Children Of Africa a porté de nombreux projets humanitaires dans plusieurs   domaines, notamment  la santé, l’éducation et  le social, sans toutefois oublier  les grands projets humanitaires réalisés par son institution dont la Case des Enfants, le Lycée de Kong, les Bibliobus, les salles multimédias et l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville et la première maison d’accueil pour enfants dans la ville de Soubré, pour ne citer que ceux-là.

Plusieurs épouses de personnalités ivoiriennes ont accompagné la Première Dame, Dominique Ouattara à cette rencontre d’échange.

Une autre casquette de la Première Dame est sans conteste son engagement pour l’autonomisation des femmes. Ainsi,  le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) depuis sa création en 2012 a permis à 130.000 Ivoiriennes d’entreprendre des activités génératrices de revenus. « (…) En tant que Première Dame de Côte d’Ivoire, l’autonomisation de la femme à travers le continent, et spécifiquement en Côte d’Ivoire, a toujours été une question importante à mes yeux. C’est pour cette raison que j’ai créé le FAFCI, qui permet à ce jour à 130.000 de nos sœurs ivoiriennes, d’entreprendre des activités génératrices de revenus », a-t-elle révélé.  Concluant son intervention, elle a encouragé les femmes à l’esprit d’équipe et la compétence  qui sont des facteurs essentiels pour la réussite. Bien avant l’intervention de Madame Dominique Ouattara, l’honneur est revenu à Amir Ben Yahmed, Président du CEO Forum, de présenté le cadre d’échange. Une visite des stands a précédé cette rencontre.

 

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.