09 octobre 1967: Ernesto  « Che » Guevara trouvait la mort dans le maquis Bolivien !!!

0

Par Christ Zorro/ Afriquematin.net

Le mythe reste entier 50 ans après que le révolutionnaire Cubain Ernesto Guevara fut arrêté près du petit village de Higuera, en pleine jungle, puis exécuté le lendemain 09 octobre 1967 par l’armée Bolivienne.

Né le jeudi 14 juin 1928 à Rosario en Argentine, Ernesto Rafael Guevara de la Serna est le premier fils de l’architecte Guevara Linch, de descendance Espagnole et Irlandaise  et de Celia de la Serna et de la Liosa, descendante d’une famille Fortunée. Après une enfance marquée par une fragilité de son état de santé due aux fréquentes crises d’asthme qui obligent ses parents à déménager fréquemment, c’est finalement dans la région argentine de Cordoba, dont le climat est plus sec, que ceux-ci aménagent définitivement. Après des études secondaires au collège Manuel Solarès, il décide de Faire la médecine après avoir veillé sur sa grand-mère malade qui n’a pu survivre à son mal.

En octobre 1950, pendant un voyage en Amérique latine qui le fait séjourner au Pérou, au chili puis en Colombie, Il est le spectateur de la misère des basses couches sociales. Fut-ce le déclic qui va orienter sa vie pour de bon? Nul ne saurait le dire. Ce qui est certains, il a, au cours de cette période repris la célèbre phrase de l’écrivain José Marti : « Je veux unir mon destin à celui des pauvres du monde ». Il retourne en argentine, obtient son diplôme de docteur en médecine, se marie puis retourne séjourner dans quelques pays latino-américains pour sa formation politique et côtoyer de plus près les révolutionnaires sud-américains. C’est durant cette période qu’il fait la connaissance de Calixto Garcia et Severino Rossel. Plus tard il fera la connaissance d’un certains Fidel Alejandro Castro Ruiz dont la rencontre va déterminer à jamais le cours de son destin.

Le 02 décembre 1956, lui et ses camarades débarquent à Los Cayelos, près de Cuba, commençant la guérilla révolutionnaire dans les montagnes de la Sierra maestra. Le 1er janvier 1959, Cuba est libéré et Le dictateur Batista part en exil. Le  « Che » et ses amis entrent triomphalement une semaine plus tard à la Havane. Contrairement à ses camarades, il décide d’étendre la révolution à tous les pays du monde qui vivent sous oppression. Ainsi il se rend sur les fronts en orient et en Afrique.

Le 07 novembre 1966, il se trouve dans une hacienda bolivienne de Nancahuasù où il fonde l’armée de libération nationale de la Bolivie. Mais 11 mois plus tard, le mouvement s’essouffle. Pris dans un guet-apens, lui et des guérilleros, il est arrêté par l’armée Bolivienne dirigée par des soldats de la CIA puis exécuté le lendemain. 

 

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.